Magazine

GAYATRI MANTRA

Gayatri-Mata-With-Gayatri-Mantra-Wallpaper

Oṃ bhur bhuvaḥ swaha
Tat savitur vareṇyaṃ
Bhargo devasya dhimahi
Dhiyo yo naḥ prachodayat

Rig Veda (Mandala 3.62.10)

En Inde, le Gayatri mantra est considéré comme l’un des plus sacré. Dans les Veda, ce mantra est dédié au Dieu Soleil, représentant la source de toute énergie vitale.

L’origine du mantra sacré
On l’appelle « Gayatri » mantra, car la déesse Gayatri (également connue comme Sarasvati, femme de Brahma), est aussi qualifiée comme étant la Mère des Veda – Rig, Yajur, Saama et Atharva.
A la base, le mot « Gayatri » tire son origine de la phrase sanskrit « Gayantam Triyate iti », un mantra qui protège les croyants de toute situation délicate pouvant causer leur perte.
On note aussi que le Gayatri mantra, est composé de 3 principaux vers, contenant chacun 8 syllabes. Le mantra se base ainsi sur un mètre comprenant 24 syllabes au total, et ce mètre en particulier (tripadhi) est appelé le Mètre Gayatri.

Le Mantra, et sa signification

Om et les Vyahriti
Le mantra est d’abord précédé par la formule « Om bhur bhuvah swaha ». Cette phrase pourrait se traduire par : « Ô Energie Suprême, que ce soit par ta présence sur Terre (le corps), dans l’Atmosphère (l’esprit) ou dans l’Au-delà (l’âme) … »

Cette formule d’accroche est ainsi composée du « Om », nommé le « pranava mantra », c’est-à-dire le mantra suprême ou la vibration vitale, car le « Prana » dans l’hindouisme est l’énergie vitale, que possède chaque être vivant. Quand une personne décède, on dit que le « Prana » l’a quittée.

Ensuite la formule « bhur bhuvah swaha », est composée de trois « Vyahriti », qui symbolisent les trois principaux mondes (lokas) ou essences (sukras, rasas), s’articulant autour de nous. Plusieurs, interprétations existent, mais on retiendra que ces trois vyahriti sont les essences même des Veda : bhur est issu du Rig-Veda, bhuvah du Yajur-Veda, et Swaha du Saama-Veda.

Le Mantra
Dans son ensemble, ce mantra est une invocation à la Pure Conscience du Soi afin d’atteindre la pleine béatitude dans notre cœur.
La suite du texte pourrait être traduite ainsi :
Tat savitur vareṇyaṃ
Toi, qui nous éclaire de ta Lumière, nous t’adorons,
bhargo devasya dhimahi
Accorde-nous la force de nous préserver du mal, par ta Grâce divine
dhiyo yo naḥ prachodayat
Qui puisse nous guider sur la voie de la sagesse.

Laisser un commentaire
Le choix de la Rédaction
kingfisher top
serpent bronze
Fête Pongol-Procession top
Danseuse tamoule top