A propos de Tamij Sangam


Notre Île de La Réunion préfigure le monde de demain. La générosité et le bon sens du Réunionnais, loin des passions et des extrémismes qui déchirent le monde, ont recueilli dans ses bras la multitude des peuples d’horizons différents pour affronter en commun main dans la main une destinée commune.

Notre héritage

Comment partager des apports si différents et ne pas perdre simultanément notre héritage transmis par nos ascendants dans la douleur et la souffrance imposées par notre brève histoire ? Comment avancer dans la fraternité et le dialogue tout en cherchant constamment à puiser, à approfondir dans notre apport millénaire sur un territoire français et donc européen de l’océan indien ?

Par ce beau défi commun à tous les Réunionnais et grâce à la responsabilité de chacun d’entre nous, l’homme créole se métamorphose de plus en plus non plus comme un habitant d’une île perdue mais d’un homme universel qui se sent chez lui de la Chine à l’Europe et de l’Afrique à l’Inde !

Notre créolité

L’alchimie du « vivre ensemble » nous a donné un bien inestimable qui s’appelle l’amour du prochain. Modestement Tamij Sangam s’est engagée dans ce grand défi depuis 1989 ! Le paysage culturel n’est plus le même. La définition de la créolité a changé. Nous sommes heureux d’avoir initié ce changement contre vent et marée et de recueillir aujourd’hui les fruits de notre conviction et de notre acharnement.

Certes, beaucoup de chantiers persistent encore, mais les administrateurs de Tamij Sangam ont semé sur ce long parcours une nouvelle génération de jeunes pleins de talents qui viennent renforcer nos actions et manifestations. Cette génération SANGAM se marie au temple; pratique la religion assidûment, s’ouvre à la vie culturelle de plus en plus, donne des prénoms hindous à leurs enfants etc.

Ce site internet, je l’espère, permettra à notre association d’aller encore plus loin dans la sensibilitation et que ce souffle dravidien venu d’ici, de ce pôle austral, puisse réveiller au-delà des rivages les consciences dravidiennes du monde entier !

Nos objectifs et nos combats

Fondée en septembre 1989 par des militants de retour aux sources et d’affirmation identitaire, l’association est très active dès sa première année : premier rassemblement tamoul de toute l’île pour organiser le Nouvel an le 14 avril 1990 sur la rue de Paris à Saint-Denis, création de la revue trimestrielle SANGAM, premier Dipavali à Saint-André, le 17 octobre 1990.

L’association revendique un calendrier réunionnais de jours fériés respectueux des différentes confessions notamment pour le nouvel an et la fête de la lumière, ainsi qu’un jour férié flottant pour toute pratique religieuse personnelle.

Dr Chanemougame Selvam, président de Tamij Sangam.

Le choix de la Rédaction
kingfisher top
serpent bronze
Fête Pongol-Procession top
Danseuse tamoule top